Rue de l’Europe
XIIIe siècle

Dès le XIIIe siècle, une maladrerie existe au lieu de Saint-Christophe, près d’une chapelle qui aurait été édifiée en guise de rémission d’un meurtre commis à cet endroit ; elle se doit d’assurer le « gouvernement des pauvres ». Abandonnée au XVe siècle, elle est réunie à l’Hôpital Général du Mans en 1693 pour être bientôt transformée en métairie, destinée à l’exploitation agricole. Sa chapelle, en ruines, est démolie en 1765. La ferme de Saint-Christophe, subit à partir de 1985, une transformation radicale qui aboutit à la naissance du Centre Culturel Saint-Christophe. Seule, ou presque, une fenêtre restaurée rappelle le souvenir de l’époque médiévale.

 

 

Retourner sur « Patrimoine »