Maison Croix-Véron
1745


En 1703, les terres qui portent le nom de Croix-Lamoureux sont achetées par Guillaume Véron, marchand mercier-drapier au Mans, fils de Jean Véron, maître-serger, inventeur célèbre d’une variété d’étamine. Son fils, François-Louis Véron du Verger, négociant, en hérite et y construit une maison. Esprit inventif, il tente d’acclimater, sur son domaine de La Chapelle-Saint-Aubin, le mûrier ; il en plante plus de 130 000 pieds dans l’intention d’élever des vers à soie. Son rôle au sein de la jeune Société d’Agriculture du Mans, fondée en 1761, paraît avoir été particulièrement actif. Parmi ses enfants, François Véron de Forbonnais devient un économiste réputé. Après la mort de François-Louis Véron du Verger en 1781, la propriété quitte le patrimoine familial.

 

 

 

Retourner sur « Patrimoine »